Intérieur ou extérieur : comment choisir ?

Afin d’assurer le maximum de durée de vie aux visuels, il est important de connaître certaines vérités :

Les visuels imprimés pour l’intérieur ne supportent pas les conditions extérieures.
En effet, le rayonnement UV très important altère les pigments de couleur et dégradent très rapidement le visuel.

Intérieur :

Une situation d’exposition intérieure classique est un lieu à l’abri des intempéries et où la lumière du jour rentre par des fenêtres vitrées et dont l’éclairage est normal.
Peuvent être considérées comme des conditions non propices :
– Très grandes surfaces vitrées (serre, vérandas…)
– De fortes conditions de luminosité naturelle directe ou indirecte (vitrine, montagne, équateur géographique…)
– Eclairage particulier (lampe ultra-violet ou riche en UV en particulier dans certaines galeries d’exposition…)
– Forte humidité (serre…)
– Une grande durée d’exposition intérieur (plus de dix ans)
Dans ces cas particuliers, il est indispensable de passer sur un support et à un mode d’impression destiné à l’extérieur.

 

Extérieur :

L’impression résiste aux UV et aux intempéries pendant un minimum de 3 ans. Il est inutile de plastifier (laminer) pour avoir une protection améliorée. Les impressions pour l’extérieur peuvent convenir pour l’intérieur. 

Procédés d’impression : résolution et technologie

Une technologie adaptée à chaque situation

Résolution d’impression : 600 dpi = qualité photo

Encres : 6 couleurs, 9 couleurs et maintenant 10 couleurs

Technologie utilisée :  jet d’encre thermique et jet d’encre piézoélectrique

Tenue des encres intérieures : 100 ans en intérieur (test HP en simulation)

Tenue des encres extérieures : 3 ans en extérieur (test en situation réelle)